Classe 1 par rapport à classe 2

Quelle est la différence entre des mesures classe 1 et classe 2  ?

La réponse rapide pourrait se formuler comme suit :

Les systèmes de mesurage de classe 1 sont requis pour mesurer une plage de fréquence plus importante que la classe 2, mais aussi être conforme à des tolérances plus serrées ainsi que d'autres critères en terme de performance et de documentation.

Les détails relatifs à cette spécification sont contenus dans le document IEC61672. Comme les documents de standardisation sont quelque peu 'abruptes' à lire, nous avons mis en évidence quelques points de cette spécification (le document en son entier comporte de 48 pages et peut être téléchargé).

Il est important de bien comprendre que les différences entre les classes ne résident pas seulement au niveau des tolérances sur les interfaces ou microphones (la chaine audio d'acquisition doit être considérée dans son intégralité pour en évaluer la classification de tolérance), mais il faut aussi examiner le format en détail qui est utilisé pour enregistrer les données de mesures et adopter une présentation qui rentre dans le cadre légal juridique.
C'est aussi pour cette raison que l'interface utilisateur (UI) qui affiche les résultats de mesures est aussi indicative de la conformité aux classes.

Il est stipulé dans le standard IEC que les mesures doivent être reportées et documentées durant toute la période de temps ou le niveau de bruit est mesuré.


Extrait de IEC 61672.1-2004 :

  • Pour les instruments de mesure de niveau de bruit en classe 1, les données doivent être ordonnées sous forme tabulaire avec un inter-val nominal au 1/3 d'octave pour les fréquences comprises entre 63 Hz à 1 kHz et ensuite au 1/12 d'octave pour les fréquences supérieures à 1 kHz jusqu'à au moins 16 kHz.

  • Pour les instruments de mesure de niveau de bruit en classe 2, les données doivent être ordonnées sous forme tabulaire avec un interval nominal au 1/3 d'octave pour les fréquences comprises entre 63 Hz jusqu'à au moins 8 kHz.

  • Les corrections inhérentes à l'effet produit par la bonnette montée sur le microphone sur la réponse en fréquence du microphone doivent être ordonnées avec un interval nominal au 1/3 d'octave pour les fréquences comprises entre 1 kHz à 16 kHz pour les instruments de mesure de bruit en classe 1 et entre 1 kHz à 8 kHz pour les instruments de mesure de bruit en classe 2”.

Comme vous pouvez aisément le remarquer, la bande passante et la quantité de points significatifs collectés sont plus important avec un système de classe 1.

Quels sont les différences de tolérance entre la classe 1, et la classe 2 ?

Considérant la portion spectrale de l'audition humaine les différences semblent minimes, néanmoins la structure de tolérance varie de manière importante aux extrémités supérieures et inférieures.

Tolérance supérieure et inférieure classe 1 et classe 2 tracées avec Smaart :


Par exemple,

A la fréquence de référence de 1 KHz, les limites de tolérances sont :

  • classe 1 de +/- 1.1dB,
  • classe 2 de +/- 1.4dB

Aux extrémités inférieure et supérieure de la gamme de fréquence, les tolérances sont plus large, à 20 Hz :
  • classe 1 de +/- 2.5dB
  • classe 2 de +/- 3.5dB

Les mêmes choses s'appliquent aux fréquences hautes supérieures extrêmes, 16 kHz :
  • classe 1 de +3.5dB à -17dB,
  • classe 2 de +6dB à -∞dB.

Aux hautes fréquences, telles que 8 kHz :
  • classe 1 de +2.1dB à -3.1dB,
  • classe 2 de +/- 5.6dB